Un retour du Hit Machine sur M6 ? La réponse tranchée de Charly Nestor

·1 min de lecture

Si vous aussi, vous passiez vos samedis matins avec vos céréales préférées devant M6 à attendre impatiemment le play-back de Roch Voisine. Si pour vous aussi Charly et Lulu demeurent des dieux vivants, que "le feu ça brule et l'eau ça mouille", alors vous êtes un enfant des années 90 et le Hit machine garde les saveurs d'une Madeleine de Proust oubliée. Oubliée et même bien cramée, puisque l'émission musicale (1994-2009) a tiré sa révérence après de belles années de prestations endiablées devant un public en folie. Et ce n'est pas son ersatz Génération hit machine, diffusé actuellement sur W9, qui consolera les nostalgiques dont les yeux ont saigné devant les chemises improbables de Lulu, alias Jean-Marc Lubin. Les deux complices ont poursuivi leurs routes chacun de leur côté (l'animation pour l'un, la production pour l'autre) mais n'ont pas rompu le contact pour autant, comme en atteste des clichés publiés sur Instagram où ils posent comme à la bonne époque. Et si cette amitié éternelle débouchait sur un retour du concept sur l'antenne de M6 ?

Des rumeurs bruissent en effet sur une refonte du divertissement avec le duo au micro. Et comme la tendance est au come-back des programmes phares des nineties, tout est envisageable...sauf pour l'un des intéressés. "Le projet est dans les tuyaux. M6 voudrait beaucoup faire quelque chose, mais aussi, à un moment donné, il faut être raisonnable", a confié Charly Nestor sur Non Stop People, climatisant certaines ardeurs. Deux raisons conduisent (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Bernard Tapie : les terribles séquelles psychologiques de leur agression sur sa femme Dominique
Elizabeth II : du lever au coucher, découvrez la journée classique de la reine
Delphine Wespiser bientôt maman ? L'ex-Miss France lève le voile sur ses projets avec son compagnon Roger
Brigitte Macron : cette démarche inédite qu'elle a faite pour la reine Elizabeth II après la mort du prince Philip
Michel Drucker opéré du coeur : ses "délires profonds" sous morphine où il imaginait Roman Polanski