Le retour du gel, "une période de tous les dangers pour l'ensemble des vignobles français", s'inquiète une association professionnelle

franceinfo
·1 min de lecture

"On est dans une période de tous les dangers pour l'ensemble des vignobles français", a déclaré mardi 6 avril sur franceinfo Jean-Marie Fabre, président de la Confédération des vignerons indépendants de France. Face au gel qui touche une bonne partie de la France, "les nuits d'inquiétude vont se succéder malheureusement pour les jours, peut-être même pour les semaines à venir", craint le vigneron. Il détaille les solutions techniques qui vont être déployées pour protéger les bourgeons mais rappelle qu'elles "ne viennent protéger qu'une partie des vignobles, à cause de contraintes techniques et financières non-négligeables".

franceinfo : Cet épisode de froid qui débute est inquiétant pour les vignobles ?

Jean-Marie Fabre : Oui, je crois que l'on est dans une période de tous les dangers pour l'ensemble des vignobles français. Les nuits d'inquiétude vont se succéder malheureusement pour les jours, peut-être même pour les semaines à venir. L'inquiétude, c'est surtout que les bourgeons soient gelés. La sève est gorgée d'eau et les bourgeons à cette époque-là sont gorgés d'eau, donc si les températures descendent en dessous de moins 2, moins 3, c'est la totalité du bourgeon qui va sécher et donc potentiellement toute ou partie de la récolte à venir qui sera condamnée, selon l'importance du gel.

Que pouvez-vous faire concrètement contre le gel ?

De tout temps, l'agriculture, et la viticulture en particulier, compose avec la météo, elle n'a pas le choix. C'est un paramètre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi