Retour d'une vie plus "normale" en vue ? Gabriel Attal évoque un possible relâchement des mesures pour "mi-avril"

·1 min de lecture

C'était une prise de parole attendue, à 24 heures des possibles nouvelles décisions et orientations qui devraient être annoncées par le Premier ministre. Ce mercredi 3 mars, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait le point sur la situation sanitaire en France, dans la foulée d'un énième conseil de défense consacré à la crise du Covid-19. S'il n'a pas tenu à couper l'herbe sous le pied du chef du gouvernement, il a toutefois affiché un ton optimiste et donné un mince espoir d'amélioration pour les Français. Se félicitant d'une campagne de vaccination qui "s'accélère", avec "plus de 80% des résidents des Ehpad qui ont été vaccinés", le bras droit de l'exécutif a notamment déclaré : "Protéger les hôpitaux nous donne une chance de pouvoir desserrer le plus rapidement possible les contraintes qui pèsent sur la vie quotidienne".

Puis d'ajouter : "Il ne s'agit pas d'un horizon lointain et incertain mais d'une échéance qui pourrait être, nous l'espérons, dès la mi-avril. Nous commençons à travailler sur des protocoles pour rouvrir le pays progressivement". Conscient qu'après un an de pandémie, le moral de la population est au plus bas, Gabriel Attal a évoqué ces "lieux qui participent à notre vie sociale", promettant que le gouvernement mettrait tout en oeuvre pour que les réouvertures dans le domaine culturel, mais aussi dans le milieu de la restauration, se fassent dès que possible. Avec, donc, un cap idéal fixé sur le printemps à venir. Mais la bonne nouvelle ne sera toutefois (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Jacques Toubon en deuil : sa femme Lise est décédée à l'âge de 87 ans
Gabriel Attal tacle Anne Hidalgo sur CNews, Laurence Ferrari réagit en direct : "Et bim !" (VIDEO)
"Tenir 4 à 6 semaines", assure Emmanuel Macron : le président corrigé par un de ses ministres, qui juge la situation "risquée"
Olivier Véran confirme qu'il n'y aura pas d'allègement des mesures dans les 4 à 6 semaines prochaines (VIDEO)
Toujours surveillé, le prince Philip vient d'être transféré dans un nouvel hôpital