La retouche numérique, un talent maintenant reconnu chez les plus talentueux photographes

Ce n'est plus une honte, ni un tabou. Dans l'univers des photographes professionnels, savoir retoucher une image sur ordinateur est devenu une compétence à maîtriser. Le photographe Adrien Michel a développé ce talent à la perfection. Adepte de la photo géométrique, avec des compositions pleines de lignes qui se chevauchent, il a été sélectionné pour représenter l'équipe de France en catégorie "nature" à la Coupe du monde de la photographie (World Photographic Cup). Une récompense qu'il a obtenue grâce à un cliché qui sort du lot : une vue de la voie lactée dans un ciel nocturne au-dessus de Belle-Île-en-Mer. L'image paraît surnaturelle. Mais l'artiste n'a pas triché. "Je n'ai pas ajouté d'étoiles, je n'ai pas triché avec le ciel. Toutes les étoiles qui sont sur cette photo existent dans la réalité. C'est juste qu'il va y avoir parfois des voiles de poussière, des voiles nuageux qui vont faire que les noirs ne vont pas être aussi profonds. Le ciel va parfois être trop clair, donc il va falloir retravailler ça pour obtenir la photo la plus représentative possible de ce qu'est la voie lactée", explique Adrien Michel."On peut se corriger plus rapidement" Aujourd'hui, la question de la retouche ne se pose plus. Le traitement d'une photo est inhérent au numérique, mais cela n'enlève rien au talent. Etienne List, photographe portraitiste, a été récompensé d'une médaille de bronze dans la catégorie "nu" au concours national. Lui aussi retouche avec talent ses images. Il loue l'apport du numérique dans la photographie. "On peut exercer son oeil. On peut se corriger plus rapidement. On va arriver à un résultat où on va pouvoir faire 500 images sur deux ou trois heures de prise de vue et trouver la bonne expression visage, se permettre de faire bouger son sujet, jusqu'à avoir un bon rendu", juge t-il.