«On retient notre souffle» : à Pékin, les Français s'inquiètent d'un reconfinement lié au Covid-19

Une stratégie "zéro Covid" difficile à tenir. La Chine vit actuellement sa pire flambée épidémique depuis début 2020 à cause du variant Omicron, alors Pékin a durci le ton. À compter du 5 mai, il faudra un test Covid négatif pour accéder aux lieux publics. Des commerces et des quartiers ont déjà commencé à être bouclés et la stratégie d'un confinement drastique à Pékin est de plus en plus évoquée. Le sort de Shanghai, qui vit un confinement strict depuis plusieurs semaines est dans toutes les têtes.

"L'évolution va se faire au jour le jour"

"Dans les esprits, ça y est, parce que les images de Shanghai  ont évidemment choqué énormément les habitants de Pékin. Pour eux, c'est absolument incroyable qu'une ville comme Shanghai en vienne à des extrémités pareilles", s'inquiète Jean-Philippe Suchet, Français expatrié à Pékin.

La situation a vraiment changé il y a environ une semaine, quand il y a eu une augmentation significative du nombre de cas. Ça suffit pour déclencher en fin de compte des actions du gouvernement dans une stratégie de type zéro Covid. Avec des tests massifs, des endroits qui sont déjà confinés, des zones ou des magasins sont fermés", raconte-t-il.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Ce ressortissant français, tout comme la population chinoise, espère que ces mesures suffiront à contenir rapidement cette vague épidémique liée à Omicron. "Donc on est en attente. On retient notre souffle par rapport à ce q...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles