Pour retenir les expats, Hong Kong leur distribue des bons d’achat

Photo Pixabay/cc

Au vu du nombre d’expatriés qui, mois après mois, décident de quitter Hong Kong, l’exécutif se décide à prendre quelques mesures en leur faveur. Dernière en date : pour compenser la hausse du coût de la vie, chaque résident non permanent recevra en août prochain des bons d’achat pour une valeur de 5 000 dollars hongkongais (soit un peu plus de 600 euros), rapporte le South China Morning Post.

Jusqu’à présent, sur les quelque 7 millions d’habitants que compte la ville, 6,3 millions de résidents ont déjà bénéficié, en avril dernier, des mesures de soutien à la consommation décidées dans le cadre du plan de relance concocté par le gouvernement de Hong Kong. L’élargissement de la mesure à quelque 300 000 résidents étrangers – salariés et chefs d’entreprise aussi bien qu’étudiants internationaux – va coûter 1 milliard de dollars hongkongais (121 millions d’euros) supplémentaire.

Fuite des cerveaux

“Aucune période minimale de séjour n’est requise pour être éligible, mais les non-résidents recevront seulement 5 000 dollars de Hong Kong, soit la moitié de la somme totale prévue dans le plan”, précise le journal.

“Nous souffrons d’une fuite des cerveaux dans une toute une série de secteurs, explique la députée Wendy Hong Wen. Or la ville est dans une phase de reconstruction postpandémique et nous avons un besoin urgent de professionnels.”

Longtemps surnommée “The Asia’s World City “ (“la ville mondiale de l’Asie”), Hong Kong a perdu un nombre impressionnant d’expatriés depuis le début de la pandémie. En cause : des restrictions sanitaires particulièrement sévères en application de la stratégie “zéro Covid”, mais aussi la perte d’autonomie de la ville par rapport à Pékin, tant sur le plan politique que juridique. Pour l’année 2021, les départs sont estimés à 89 200 personnes au total. Ils sont restés à un niveau record depuis janvier dernier.

Par ailleurs, le coût de la vie à Hong Kong n’en finit pas d’augmenter. Pour la troisième année consécutive, la ville figure ainsi en tête du dernier classement ECA des villes les plus chères du monde.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles