Retard de règle : quand faut-il s'inquiéter ?

Gettyimages.com

D'abord, à partir de combien de temps parle-t-on d’un retard de règles ? Si certaines femmes sont réglées comme du papier à musique, d'autres, en revanche, présentent des cycles menstruels plus aléatoires. C'est la raison pour laquelle un retard de 2 ou 3 jours ne doit pas générer d'angoisses particulières. Un simple décalage de l'ovulation peut se répercuter sur le premier jour des menstruations. Chez les femmes dont le cycle est assez régulier, les praticiens estiment qu'un véritable retard de règle est qualifié à partir de 5 jours après la date estimée. En deçà, pas d'inquiétude à avoir en l'absence de facteurs de risque évidents comme, par exemple, des rapports sexuels non protégés ou un oubli de pilule contraceptive.

Au-delà de 10 jours sans règles et en présence d'un test de grossesse négatif, il peut être judicieux de s'interroger sur les potentielles causes de ce retard… Avez-vous vécu un stress inhabituel ? Votre vie a-t-elle été bouleversée par un événement inattendu ? On sait que les chocs émotionnels peuvent avoir un impact sur le déclenchement des règles. Si ce n'est pas le cas, il est recommandé de consulter son gynécologue pour évoquer la situation. En effet, seul ce praticien peut préconiser les examens nécessaires pour déterminer - s'il le juge opportun - l'origine de ce retard. Généralement, les médecins débutent leurs investigations médicales chez les femmes qui présentent une absence de règles de plus de 3 mois, sans explication apparente. On parle alors d'aménorrhée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bientôt une pénurie de médicaments dans les pharmacies ?
Fertilité masculine : la concentration de spermatozoïdes baisse partout dans le monde
Le topinambour, les bienfaits de ce légume racine sur notre santé
Quels sont les premiers symptômes de la maladie de Parkinson ?
On peut réduire ses cauchemars grâce à un seul accord de piano, selon des chercheurs