Retard de Pfizer dans la livraison des vaccins : "Nous sommes en colère, nous sommes dans l'incompréhension totale", indique le maire de Reims

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous sommes en colère, nous sommes dans l'incompréhension totale", a réagi vendredi 16 janvier sur franceinfo Arnaud Robinet, maire LR de Reims, après l'annonce par Pfizer qu'il y aurait des retards dans les livraisons des vaccins. "Nous étions à près de 4 800 réservations de prises de rendez-vous pour la vaccination", a-t-il ajouté, et "c'est toute une organisation qui a été mise en place et qui est maintenant à revoir".

franceinfo : Quel est votre sentiment après ces retards annoncés par Pfizer ?

Arnaud Robinet : C'est de la colère, nous sommes avec le préfet, les médecins libéraux, le CHU organisés depuis maintenant quelques jours pour ouvrir les centres de vaccination. Pour la ville de Reims, les plus de 75 ans représentent 24 000 personnes. Nous étions dans la capacité d'accueillir 1 000 personnes par jour et nous apprenons ce midi que le département de la Marne sera approvisionné que de 3 000 vaccins par semaine. Nous sommes dans l'incapacité d'assurer cette vaccination. Nous étions à près de 4 800 réservations de prises de rendez-vous pour la vaccination. Pourquoi je suis en colère, parce que je demande un langage de vérité et une transparence sur l'approvisionnement en vaccin. C'est toute une organisation qui a été mise en place et qui est maintenant à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi