Retard de livraison du vaccin AstraZeneca : "C'est une mauvaise nouvelle", regrette la vaccinologue Marie-Paule Kieny

franceinfo
·1 min de lecture

AstraZeneca livrera à la France 4,6 millions de doses de son vaccin contre le Covid d'ici fin mars, soit moitié moins qu'attendu, a indiqué mardi le ministère de la Santé. À l'automne, des problèmes dans les essais cliniques d'AstraZeneca avaient déjà réduit fortement les prévisions, 9 millions en février et mars au lieu des 17,5 millions de doses de décembre à mars prévues par le contrat initial. "C'est une mauvaise nouvelle, il n'y a aucun doute", a réagi mercredi 27 janvier sur franceinfo Marie-Paule Kieny, vaccinologue, présidente du comité scientifique vaccin Covid 19 France, directrice de recherche à l'Inserm.

franceinfo : Que pensez-vous de l'annonce faite par AstraZeneca ?

Marie-Paule Kieny : C'est une mauvaise nouvelle, il n'y a aucun doute. Le gouvernement est en train de regarder, de même que la Commission européenne, si ces doses vont être réparties un peu partout, ou si AstraZeneca favorise certaines livraisons, certains pays par rapport à d'autres, ce qui ne serait pas acceptable. Que faire ? On peut les pressuriser et vérifier que cette perte est répartie sur toutes les commandes et pas seulement la commande européenne, mais il va peut-être falloir s'en accomoder.

La direction de Sanofi a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi