Restrictions sanitaires : quelles sont les conséquences pour l'économie et les entreprises ?

·1 min de lecture

Le tour de vis pour lutter contre la deuxième vague de Covid arrive au pire moment, celui où les entreprises et les consommateurs commençaient à reprendre confiance.

Ce tour de vis est bien sûr une tragédie pour les cafés, les bars, les clubs de sport etc. Tous ces secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et des loisirs ne pèsent qu’un petit 4% de la richesse nationale. Certes, mais les restaurants, les cafés et les bars, c’est ce qui fait le sel de la vie. Voir des rideaux de fer tirés et des terrasses de café condamnées, ça plombe le moral des consommateurs et ça a des effets sur l’économie qui ne sont pas facilement mesurables mais bien réels. L’économie est très largement affaire de psychologie. Il n’y a pas d’économie solide ni de croissance sans confiance.

Le gouvernement a d’ailleurs beaucoup insisté sur le fait que la confiance était clé dans la réussite du plan de relance.

C’est toute la difficulté de la période actuelle. Ne vous méprenez pas : le durcissement des mesures sanitaires était nécessaire. Sans cela nous courrons le risque de saturer de nouveau notre système de santé et ce serait pire que tout. Le désastre, ce serait un nouveau confinement. Mais ce tour de vis sanitaire, qu’on le veuille ou non, crée des doutes sur le retour à la normale. Un tiers des entreprises aujourd’hui se disent incapables d’en prédire la date et le durcissement des mesures sanitaires épaissit ce brouillard. Dans le secteur des services, alors que le climat s’améliorait depuis l’...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles