Restrictions : quels sont les motifs impérieux pour voyager à l’étranger ?

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Pour se rendre en dehors de l'espace européen, il faudra remplir une nouvelle attestation. 
Pour se rendre en dehors de l'espace européen, il faudra remplir une nouvelle attestation.

Depuis minuit ce dimanche, la France a fermé ses frontières aux pays extérieurs à l'Union européenne, « sauf motif impérieux ». Cette mesure fait partie des annonces de Jean Castex vendredi soir, à l'issue d'un conseil de défense sanitaire. Un test PCR négatif sera par ailleurs demandé pour toute entrée en France en provenance d'un pays de l'UE, « à l'exception des travailleurs transfrontaliers ».

Ce dimanche 31 janvier, le ministère de l'Intérieur publie une nouvelle attestation de déplacement vers la France métropolitaine depuis un pays extérieur à l'espace européen pour les ressortissants français et de l'UE. Cette attestation permet d'abord aux ressortissants français et aux Européens résidant en France se trouvant à l'étranger avant le 31 janvier de rentrer chez eux. Elle autorise ensuite les déplacements sous différents motifs impérieux détaillés par le ministère.

À LIRE AUSSIAéroport de Nantes, l'effet boomerang

Ces mêmes motifs s'appliquent également sur la nouvelle attestation à destination des Français souhaitant se rendre à l'étranger dans un pays en dehors de l'espace européen.

La liste des motifs impérieux pour les voyageurs de ou vers la France en dehors de l'espace européen

  • Les motifs impérieux d'ordre personnel ou familial : il s'agit de la perte d'un proche, de la visite d'un membre de famille dont le pronostic vital est engagé, mais aussi de la garde d'un enfant dont on a l'autorité, de l'impossibilité légale ou économique de rester sur le ter [...] Lire la suite