Restos du Cœur : "Beaucoup de jeunes, de mamans seules, de personnes âgées..."

·1 min de lecture

Depuis leur lancement par Coluche il y a 35 ans sur l'antenne d'Europe 1, les Restos du Cœur n'ont jamais vu leur nombre de bénéficiaires diminuer. Mais ce chiffre pourrait faire cet hiver un véritable bon, à cause des conséquences économiques de la crise sanitaire. C'est le cri d'alerte que lancent dans Ça fait du bien Romain Colucci, fils de Coluche et administrateur des Restos du Cœur, et Sophie Ladegaillerie, présidente de la péniche du cœur et administratrice nationale des Restos du Cœur.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

"On a déjà distribué 136,5 millions de repas l'année dernière. Et cette année on attend un million de personnes", estime Romain Colucci. Et les Restos du Cœur s'attendent à ce que l'accélération de la hausse du nombre de bénéficiaires se prolonge. "On sait que ça va être une montée en puissance, cette année et les années prochaines", anticipe avec regret Sophie Ladegaillerie.

Selon eux, le public touché par la pauvreté évolue à cause de la crise sanitaire. "Il y a beaucoup de jeunes, beaucoup de mamans seules, beaucoup de personnes âgées", observe le fils de Coluche. "Tous ceux-là passent de plus en plus souvent par les Restos du Cœur. Mais il est vrai que les jeunes sont une population qui a été précarisée très rapidement."

"Il n'y a pas de petits et de grands dons"

Face à cette situation Romain Colucci rappelle la solution qui est à portée de tous : "Donnez-nous de l'argent" résume-t-il face à l'urgenc...


Lire la suite sur Europe1