Restitutions d'œuvres au Bénin et au Sénégal : le Sénat donne son feu vert mais critique la méthode

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le Sénat à majorité de droite a donné mercredi 4 novembre à l'unanimité, après l'Assemblée nationale, son feu vert à la restitution de biens culturels au Sénégal et au Bénin, malgré des critiques sur "la méthode", pointée comme "un fait du prince".

Pour "mieux encadrer scientifiquement", dans le futur, ce type de procédures, le Sénat a introduit dans le projet de loi la création d'un "Conseil national chargé de réfléchir aux questions de circulation et de retour de biens culturels extra-européens". Cette initiative a toutefois peu de chances de prospérer dans la navette parlementaire, le gouvernement y étant opposé.

Le projet de loi répond à une volonté de refonder les relations culturelles avec l'Afrique exprimée par le président Emmanuel Macron en novembre 2017 à Ouagadougou. Le transfert au Bénin porte sur 26 pièces du "Trésor de Béhanzin" provenant du pillage du palais d'Abomey en 1892. Elles sont aujourd'hui au musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris.

Des "lieux de mémoire" pour Roselyne Bachelot

Le Sénégal doit récupérer un sabre et son fourreau attribués à El Hadj Omar Tall, grande figure militaire et religieuse ouest-africaine du XIXe siècle. Détenu par le Musée de l'Armée à Paris, ce sabre est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi