Restitution d’un tableau de Gustav Klimt : "L’enjeu est de reconnaître les exactions et tenter de les réparer", selon le ministère de la Culture

franceinfo
·1 min de lecture

"L'enjeu, c'est de faire la lumière sur les provenances, l'origine, l'histoire de ces œuvres et de reconnaître les exactions, les persécutions et tenter de les réparer", a indiqué sur franceinfo mardi 16 mars David Zivie, chargé au sein du ministère de la Culture de la mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945. La France va restituer un tableau de Klimt, Rosiers sous les arbres, à la famille de Nora Stiasny, une victime de la Shoah. Cette œuvre avait été achetée en 1980 et exposée au musée d’Orsay, à Paris.

franceinfo : À qui appartient ce tableau aujourd’hui ?

David Zivie : Aujourd'hui, juridiquement ce tableau appartient encore à la France. Il a été acheté en 1980 pour le futur musée d'Orsay. Il a été vendu en 1938, sous la contrainte, par Nora Stiasny, qui était une Autrichienne et une femme juive qui a subi les persécutions antisémites lorsqu’elles ont commencé tout de suite après l'invasion de l'Autriche par les nazis. À partir de ce moment-là, on peut considérer que la propriété a été faussée, l'œuvre a changé de mains plusieurs fois et été acquise en 1980.

Il a fallu un vrai travail d'équipe. Il y a eu des recherches vraiment complémentaires qui ont été faites dans les quatre ou cinq dernières années, parce que l'histoire de ce tableau n'était pas bien connue. On a eu du mal à retracer dans les générations précédentes le parcours des œuvres de Klimt et le parcours des œuvres qui appartenaient à cette famille.

Pourquoi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi