Restes humains découverts près de Lyon : un suspect mis en examen et écroué

Des restes humains ont été retrouvés dans la canalisation d'un immeuble mardi 17 janvier près de Lyon.  - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP
Des restes humains ont été retrouvés dans la canalisation d'un immeuble mardi 17 janvier près de Lyon. - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP

« Le mis en cause dans le cadre du dossier de l'homicide de Saint-Priest a été mis en examen du chef de meurtre et placé sous mandat de dépôt » après son défèrement au tribunal vendredi 20 janvier, a annoncé le parquet de Lyon à l'AFP. L'individu de 28 ans est soupçonné d'avoir tué un adolescent, dont les restes ont été retrouvés mardi 17 janvier dans la canalisation d'un immeuble de Saint-Priest, près de Lyon. Le suspect a été écroué.

« Les investigations se poursuivront sur commission rogatoire, sous l'autorité d'un magistrat instructeur, afin de déterminer les circonstances exactes et le mobile de ce passage à l'acte », a-t-on ajouté de même source.

« Des mains, un pied ou des bouts de chair »

Le jeune homme, dont le casier judiciaire « ne porte mention d'aucune condamnation » et qui est « suivi pour des troubles psychiatriques depuis plusieurs années », avait été interpellé mercredi au lendemain de la macabre découverte. Cette dernière avait été faite mardi en fin de soirée après l'alerte donnée par une entreprise venue déboucher les canalisations d'un immeuble d'habitation, à la demande de son propriétaire.

« Des mains, un pied ou des bouts de chair ont été retrouvés dans ces conduits. Une scie électrique aurait aussi été retrouvée » non loin du bâtiment, selon le site Lyon Mag, qui a révélé mercredi cette affaire. « Au cours de sa garde à vue, le mis en cause contestait les faits reprochés tout en tenant des propos de plus en plus incohérents », selon le [...] Lire la suite