Les restes d'une femme enceinte et sa fille, disparues en 1998, retrouvés aux Etats-Unis

·2 min de lecture

Les restes humains appartenant peut-être à une mère et sa fille, portées disparues depuis 1998, ont été retrouvés dans l’Arkansas la semaine dernière.

Samantha Hopper, une femme enceinte disparue en 1998 avec sa fille, a-t-elle enfin été retrouvée ? Mardi dernier, la police a reçu un appel de la part d’un groupe de plongeurs enquêteurs amateurs annonçant avoir découvert une voiture semblant appartenir à la jeune femme. Les autorités du comté de Pope, dans l’Arkansas, expliquent dans un communiqué que Samantha Hopper a disparu le 11 septembre 1998 et que son véhicule se trouvait dans le lac Dardanelle. Une photo dévoilée par la police montre l’engin, une Ford Tempo bleue, être sorti de l’eau.

A l’intérieur se trouvaient des restes humains qui ont été envoyés à l’Arkansas State Crime Lab afin d’effectuer des tests ADN et de confirmer qu’ils appartiennent bien aux deux disparues. Les plongeurs qui ont fait cette découverte sont des bénévoles du groupe Adventures With Purpose, qui aide à résoudre des cold cases à travers les Etats-Unis. «Nous avons la confirmation que Samantha était dans le véhicule», a d’ores et déjà déclaré lundi au site Oxygen.com un porte-parole du département du shérif du comté de Pope, ajoutant que l'identification était toutefois toujours en attente.

"Dazarae, votre maman vous aimait"

A l’époque, Samantha Hopper était âgée de 19 ans et enceinte de huit mois. Elle se trouvait sa fille, Courtney, 18 mois, installée à l’arrière de la voiture. Elles étaient en route pour Little Rock au moment où elles se sont volatilisées. La jeune femme, qui travaillait dans un restaurant Waffle House, avait, avant de prendre le volant, déposé son autre fille, Dezarae, chez sa mère. Aujourd’hui adulte, Dezarae se battait depuis des années pour retrouver sa mère et comprendre ce qui lui est arrivée. C’est elle, d’après Fox News, qui a fait appel au groupe de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles