La restauration de la tapisserie de Bayeux, joyau de 900 ans, sera périlleuse

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

C'est une "vieille dame" chère aux Britanniques qui a besoin d'une cinquantaine de personnes pour se déplacer. Agée de près de mille ans et fragilisée par d'innombrables petites dégradations sur ses 70 mètres de long, la tapisserie de Bayeux, va être restaurée mais pas avant 2024.

"C'est une vieille dame qui a près de mille ans, une toile de lin très très fine brodée de laine avec de multiples dégradations. En cas de péril, toute manipulation de l'oeuvre dans son état actuel peut entraîner de nouvelles altérations. C'est la raison principale de cette intervention", explique Antoine Verney conservateur en chef du musée où se trouve ce "monument" retraçant la conquête de l'Angleterre par Guillaume, duc de Normandie en 1066.

Inspection méticuleuse

En janvier 2020 huit restauratrices-conservatrices spécialisées en textile ont inspecté cm2 par cm2, à raison d'un mètre par jour et par experte, la tapisserie du XIe siècle classée mémoire du monde de l'Unesco, probablement conçue à Canterbury (sud-est de l'Angleterre).

Parmi les centaines de personnages et d'animaux qui foisonnent sur le tissu, elles ont relevé notamment près de 24 200 taches et 10 000 trous, selon leur "constat d'état" publié en février. Les réparations effectuées par le passé et "les dimensions exceptionnelles de cette oeuvre donnent l'illusion d'un bon état général de conservation" mais "l'état structurel de la toile, support des broderies, est très fragile et préoccupant, ce qui rend toute manipulation (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi