Restauration : la défiscalisation des pourboires pour revaloriser les rémunérations

·1 min de lecture

La restauration manque de bras. Le problème est loin d'être nouveau mais s'est accentué après la crise du coronavirus et cafetiers et restaurateurs peinent à recruter. Eux qui demandaient de nouvelles mesures de soutien au gouvernement ont favorablement accueilli la nouvelle initiative annoncée par Emmanuel Macron lundi, alors que le président était en visite au Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation (Sirha) à Lyon. Les pourboires payés par carte bancaire dans les cafés et restaurants seront défiscalisés.

Cette nouvelle mesure doit entrer en vigueur dans les prochains mois et doit permettre de motiver les personnels qui se sont éloignés de la restauration avec la crise à revenir en cuisine et en salle. Car la situation est vraiment très compliquée. "Pour être très concret, sur 75 personnes, il m'en manque 22", souffle le chef lyonnais Christian Têtedoie. "Cela fait partie des mesures qu'on attendait. Cette crise nous a énormément impactés donc nous avons besoin de revaloriser les salaires de nos collaborateurs."

Des pourboires "sans charge" et simplifiés

Ces pourboires seront "sans charge" pour les employeurs et "sans impôt pour les salariés qui les perçoivent", a confirmé Emmanuel Macron. "Ce n'est que du positif." Surtout, ils pourront être plus simplement intégrés en cas de paiement par carte bancaire ou via une application, ce qui là encore réjouit les professionnels de la restauration. "Malheureusement, les pourboires diminuaient car...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles