Restaurateurs : l'heure est aux commandes chez les fournisseurs pour préparer la réouverture

A peine la réouverture annoncée, ce restaurateur normand étoilé est déjà pris d'assaut. Les premiers clients viennent réserver leurs tables. Le téléphone n'arrête pas de sonner. Et à Paris, un autre restaurateur fait également chauffer son téléphone, mais cette fois, pour contacter ses fournisseurs. "On était au ralenti, et là on commence à accélérer, explique Christian Etchebest, restaurateur parisien. Moi j'ai commencé à faire les cartes, on est sur les cartes que l'on va faire à l'ouverture." Restaurateurs et fournisseurs s'activent Après avoir réalisé seulement 12% de son chiffre d'affaires en click and collect ces derniers mois, le patron a hâte de faire la tournée de ses fournisseurs dès lundi. Et à l'autre bout de la chaine, les fournisseurs aussi s'activent. André Diril livre 500 brasseries et restaurants en boissons. Pour l'instant, il n'a que 10% des marchandises habituelles en stock.