Les restaurateurs sont désormais obligés de proposer un doggy bag

·1 min de lecture
Le réflexe du doggy bag pourrait s'installer plus durablement, avec l'instauration d'une loi imposant son usage dans les restaurants.
Le réflexe du doggy bag pourrait s'installer plus durablement, avec l'instauration d'une loi imposant son usage dans les restaurants.

Dans les restaurants, le gaspillage des clients vit-il ses dernières heures ? À compter de ce jeudi 1er juillet, les restaurateurs ont l?obligation de proposer un contenant recyclable ou réutilisable pour récupérer les restes de son repas, relate Le Figaro. Proposés par certains établissements, ces fameux « doggy bags » figurent dans la loi agriculture et alimentation, censée endiguer le gaspillage alimentaire. Votée en 2018, la loi prévoit que les débits de boissons soient aussi concernés par cette mesure.

La pratique fait toujours l?objet de réticences dans l?Hexagone. Si le principe est courant aux États-Unis, les doggy bags n?ont pas toujours bonne presse auprès des Français. Dans un sondage YouGov de 2014, un tiers des sondés trouvaient cet usage « inutile ». Pour 15 % d?entre eux, rapporter son repas à la maison ferait même « radin » ! Cela dit, avec les confinements successifs, nombre de patrons de restaurant ont pris l?habitude de fournir ces contenants à leurs clients, pour favoriser les livraisons ou le click and collect.

À LIRE AUSSIAlain Ducasse : « Il faut manger moins idiot »

Un décalage culturel avec les États-Unis

Des raisons culturelles peuvent expliquer le décalage entre la France et les États-Unis : outre-Atlantique, les portions servies en restaurant sont plus généreuses qu?en France, où les assiettes seraient « travaillées de façon plus individuelle ». « De plus, dans de nombreuses familles, on apprend très tôt aux enfants à finir leur ass [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles