Restaurateurs : le choc des fermetures immédiates

Samedi 14 mars, un restaurateur avait rempli son réfrigérateur avec plus de 1 500 euros de marchandise fraîche, dont il ne peut se servir avec les mesures de fermetures prises par le gouvernement pour stopper la propagation du Covid-19 en France. Dès l'annonce de la fermeture des restaurants, il a lancé un appel sur les réseaux sociaux. Il offre sa marchandise à des associations d'aide aux plus démunis. Les restaurateurs donnent leurs marchandises Le restaurateur a déjà reçu quelques appels. Des bénévoles font vivre une épicerie solidaire à Nice (Alpes-Maritimes). Pain, légumes, œufs, poissons, ils repartent les bras chargés de provision. "Les frigos sont vides parce que la banque alimentaire a du mal à récupérer ce qu'il nous est nécessaire. Cela va faire le bonheur de plein de familles, on va faire passer le message", explique Nicole Henry, bénévole à l'association "Habitat et citoyenneté". Sa marchandise distribuée et sa cuisine nettoyée, le restaurateur fermera son établissement. Ses sept salariés seront sans doute au chômage technique.