Restaurants clandestins : près de 1 000 clients verbalisés à Paris depuis cinq mois

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Y-a-t'il beaucoup de dîners organisés en petit comité dans des restaurants luxueux en plein confinement ? Alors que la polémique a enflé après la diffusion vendredi d'un reportage de M6 sur des dîners clandestins, le ministère de l'Intérieur a fait savoir, mardi 6 avril, que près de 1 000 clients de restaurants ouvrant illégalement avaient été verbalisés à Paris depuis le 30 octobre.

Dans la capitale, "7 345 restaurants ont été contrôlés depuis le 30 octobre" et dans "ce cadre, 300 contraventions pour ouverture irrégulière ont été dressées et près de 1 000 clients ont été verbalisés", a détaillé la place Beauvau.

Polémique autour de la présence de "ministres"

La publication de ces chiffres intervient alors que le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du Palais Vivienne, est mis en cause par un reportage de M6 pour l'organisation de dîners clandestins à Paris. Il avait évoqué avoir dîné avec "un certain nombre de ministres" dans deux ou trois restaurants "soi-disant clandestins", avant de se rétracter, évoquant une plaisanterie.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a été cité ces derniers jours comme ayant pu participer à des dîners clandestins. Mardi, sa collègue Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté a tenu à "défendre" Gabriel Attal ainsi "calomnié". "Il y a effectivement eu une invitation et Gabriel Attal l'a refusée fermement" a-t-elle fait savoir sur le plateau de franceinfo.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi