Un restaurant flottant emblématique de Hong Kong coule en mer de Chine

PHOTO PETER PARKS AFP.

Triste fin pour un symbole de la ville de Hong Kong. Après près de cinquante ans de service, le Jumbo Floating Restaurant, restaurant flottant de près de 80 mètres de long, a coulé en mer de Chine méridionale. Lundi 20 juin, le propriétaire, Aberdeen Restaurant Enterprises, avait publié un communiqué faisant état de son chavirage. “Il se trouvait samedi 18 juin au matin au large des îles Paracels, dans la mer de Chine méridionale, lorsqu’il a rencontré des conditions météorologiques défavorables… [De l’eau est entrée dans le navire] et il a commencé à s’enfoncer”, expliquait alors l’entreprise sur un ton laconique.

Malgré les efforts des équipes de remorquage sur place, le bâtiment a chaviré dimanche 19 juin, pour finalement couler. La firme a précisé que l’incident n’avait fait aucun blessé.

Construit dans les années 1970, le restaurant était en proie à d’importants problèmes financiers et avait quitté les quais de l’île de Hong Kong une semaine plus tôt. “[Il] avait fermé début 2020. Selon Aberdeen Restaurant Enterprises, les pertes cumulées avaient dépassé les 100 millions de dollars hongkongais [plus de 12 millions d’euros]. Elles ont été aggravées par les ravages causés par la pandémie de Covid-19 dans l’industrie du tourisme et de la restauration, déjà sous tension depuis le mouvement de protestation de 2019”, explique le quotidien de Hong Kong South China Morning Post. L’entreprise avait justifié ce déplacement par son incapacité à s’acquitter des coûts d’entretien nécessaires pour rester en conformité avec les normes gouvernementales (inspections, réparations, maintenance, etc.), sans pour autant préciser sa destination.

“Dans ses grandes heures, le restaurant flottant avait accueilli des célébrités du monde entier, dont la reine Élisabeth d’Angleterre et des vedettes du cinéma telles que Tom Cruise et Chow Yun-fat.” Le Jumbo avait aussi servi de décor à de nombreux films à succès : James Bond y fait une apparition dans L’Homme au pistolet d’or (1974), tout comme Jackie Chan dans Le Retour du Chinois (1985). Plus récemment, Steven Soderbergh y a tourné une scène du film Contagion (2011). “C’était une attraction touristique célèbre, mais aussi l’un des piliers du plan ambitieux du gouvernement pour ranimer le Southern District.” Appelées à aider financièrement l’établissement, les autorités régionales n’avaient pas donné suite.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles