Le ressortissant franco-australien, enlevé au Tchad, a été libéré ce dimanche

© Sunday Alamba/AP/SIPA

« Je viens d'apprendre que l'otage franco-australien enlevé (...) vient d'être retrouvé et mis en sécurité, en bonne santé », a déclaré le Premier ministre du Tchad, Saleh Kebzabo, félicitant « les forces de défense et de sécurité pour cette prompte action réussie ». La veille, les autorités tchadiennes avaient annoncé l’enlèvement du ressortissant franco-australien, précisant avoir « mobilisé tous les moyens sécuritaires et humains » afin de mettre la main sur les ravisseurs. Le ministère des Affaires étrangères, à Paris, avait indiqué avoir « eu connaissance de l'enlèvement de l'un de nos compatriotes au Tchad » et être « en lien avec sa famille, comme avec les autorités tchadiennes, afin d'obtenir sa libération rapide ».

L'ONG Sahara Conservation Fund

L’homme en question avait été enlevé vendredi après-midi « par des individus encore non identifiés », selon un communiqué du gouvernement tchadien, sans préciser les circonstances du kidnapping. Les autorités locales avaient également indiqué que le Franco-Australien travaillait dans le Parc Oryx pour le compte de Sahara Conservation Fund (SCF), une ONG de préservation de la faune.

Ce parc est situé dans la réserve de faune de Ouadi Rimé-Ouadi Achim qui s'étend sur 77950...


Lire la suite sur LeJDD