Un ressortissant franco-australien a été enlevé au Tchad

© Sunday Alamba/AP/SIPA

Le gouvernement a publié ce samedi un communiqué dans lequel il annonce l’enlèvement d’un ressortissant franco-australien. L’homme en question a été enlevé vendredi au Tchad dans une province de l'est du pays, frontalière avec le Soudan, « par des individus encore non identifiés », souligne de leur côté les autorités locales. « Cet enlèvement est survenu hier, dans l'après-midi du 28 octobre 2022 », affirment les autorités tchadiennes sans préciser les circonstances du kidnapping.

Tous les moyens sécuritaires et humains mobilisés

« Le gouvernement a mobilisé tous les moyens sécuritaires et humains afin de mettre la main sur les ravisseurs », ont souligné les autorités tchadiennes. Ce ressortissant franco-australien est présenté par les autorités tchadiennes comme un employé du Parc Oryx, géré par Sahara Conservation Fund (SCF), une ONG de préservation de la faune. Sahara Conservation Fund a été fondée en 2004. L’objectif de cette ONG est clair : faire face à la « vague d'extinction catastrophique » qui « menace la faune des grands oiseaux et des mammifères en Afrique », comme l’indique le site de l'ONG. Le parc animalier s'étend sur 77950 km2. Enclavé au cœur du Sahel, le Tchad, d'une superficie d'environ 1,3 million de km2 est frontalier du Cameroun, du Nigeria, du Niger, de la Libye, du Soudan et de la Centrafrique.


Retrouvez cet article sur LeJDD