Ressortissant chinois tué à Paris: pourquoi la Chine hausse le ton contre la France

Les relations diplomatiques se sont tendues ces dernières heures entre Pékin et Paris, après la mort dimanche d'un ressortissant chinois dans le 19e arrondissement de la capitale. La question du tourisme fait parti des enjeux. 

Alors que deux versions des faits s'opposent presque en tous points, la mort d'un ressortissant chinois de 56 ans à Paris dimanche est au centre d'un incident diplomatique entre la Chine et la France. Par la voix de la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying, Pékin a protesté auprès des autorités françaises et "exigé" que Paris fasse "toute la lumière sur cette affaire". La sécurité des ressortissants chinois est "une priorité des autorités françaises", a répondu le Quai d'Orsay. Pourquoi cette réaction de la Chine?

Le tourisme pèse lourd dans la balance

Ulysse Gosset, notre éditorialiste international, rappelle que "pour les Chinois, c’est beaucoup plus qu’un fait-divers qui a mal tourné. Ce n’est pas non plus vraiment une affaire d’Etat. Mais c’est une affaire très sensible".

Et elle est sensible pour les deux parties en raison de la question épineuse du tourisme. D'une part, "la chute du tourisme chinois, effrayé pour des raisons de sécurité (-26% en 2016), provoque des inquiétudes chez les officiels du tourisme français comme au Quai d’Orsay", a expliqué Ulysse Gosset et de l'autre, poursuit-il, "ce n’est pas la première fois qu’il y a un mort dans la communauté chinoise. Ce n’est pas la première fois que des Chinois sont détroussés à Paris. Cela suscite un vrai émoi en Chine. Actuellement, des centaines de millions de Chinois vont...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages