A quoi ressemblait le système solaire avant la formation des planètes ?

·1 min de lecture

Une équipe internationale d’astronomes est parvenue à effectuer des simulations retraçant les premiers instants de notre système solaire, avec une précision sans précédent. Cela leur a permis d’expliquer de nombreuses différences de composition dans les planètes qui le constituent.

Pourquoi notre planète abrite-t-elle la vie ? Comment les planètes du se sont-elles formées ? Comment sont-elles arrivées à ces emplacements précis ? Tant de questions auxquelles les chercheurs tentent de répondre. Aujourd’hui, une équipe internationale d’astronomes, menée par André Izidoro, est parvenue, grâce à de nombreuses simulations, à modéliser le passé de notre système solaire avec une précision sans précédent.

Dans une étude publiée dans la revue le 30 décembre 2021, les scientifiques ont ainsi relié des propriétés des (aussi appelées planètes rocheuses) du système solaire avec la structure qu’a eu son ; c'est là qu'elles se sont formées dans le passé.

Leurs résultats démontrent une corrélation entre l'apparition de chaque planète du système solaire, leurs propriétés, et la structure en anneaux de son disque protoplanétaire. Bertram Bitsch de , co-auteur de l’étude ayant contribué au développement des méthodes de simulations utilisées, s’est enthousiasmé dans un : "Pour moi, ce fut une surprise totale de constater à quel point nos modèles étaient capables de capturer les développement d'un système planétaire comme le nôtre, jusqu'aux masses et compositions chimiques légèrement différentes de Vénus, de la Terre et de Mars."

Les planètes se forment au cœur des disques de poussières qui entourent les jeunes étoiles

C’est autour des jeunes étoiles que se forment les planètes, dans ce qu’on appelle un . Comme son nom l’indique, c’est une structure en forme de disque qui entoure l’étoile en devenir, et dans lequel se forment les futures planètes. "Le disque protoplanétaire se compose de gaz et de poussière, qui sont attirés par la gravité de l’étoile, et s’en rapprochent petit à petit. A mesure que les poussières se croisent, elles grossissent en s’agrégeant les unes aux autres pour devenir des corps de plus en plus massifs", explique Camille Bergez-Casalou à Sciences et Avenir, doctorante dans l’équipe de Bertram Bitsch à l’Institut Max Planck d’Astronomie [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles