Respect du confinement : le ministère de l'Intérieur durcit le ton

De longues files d'attente serpentent devant la gare du Nord. Des policiers contrôlent les attestations et le port du masque, mercredi 11 novembre. Pour certains Parisiens, le sentiment d'un renforcement des contrôles est net. Pour d'autres en revanche, les vérifications ont un caractère moins systématique. 65 000 personnes verbalisées Après deux semaines de pédagogie, le ministre de l'Intérieur a appelé à davantage de fermeté, notamment près des gares. "Nous menons une opération d'ampleur afin que les gens comprennent que nous ne sommes pas sur un confinement light et que l'attestation est obligatoire," explique Alain Chastrusse, commissaire central du Xe arrondissement. Depuis le début du reconfinement, 65 000 personnes ont été verbalisées.