La reprise du tourisme mondial se confirme depuis le début d’année

Dans son dernier rapport, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) confirme que le secteur a redécollé dans de nombreuses régions durant les cinq premiers mois de 2022 malgré les incertitudes économiques, géopolitiques et sanitaires.

On n'en est pas encore aux niveaux d'avant le Covid-19, mais compte tenu des nombreux aléas, notamment la flambée des prix, c'est une performance. Sur le continent américain, en Europe, pour l'Afrique comme pour le Moyen-Orient, le schéma est le même, le rebond est net. Avec un doublement, voire un quadruplement des arrivées de voyageurs.

Les obstacles ne manquent pas pourtant en ce semestre marqué par le début de la guerre en Ukraine ou la flambée des prix de l'énergie. C'est la levée progressive des dernières restrictions de voyage liées à la pandémie qui encouragent cette reprise. Le phénomène est criant en Europe où le tourisme interrégional explose au point que la Méditerranée du Sud, l'Europe de l'Ouest et du Nord ont retrouvé 70% de leur niveau d'avant la crise sanitaire.

Les compagnies aériennes adaptent leurs capacités

Les compagnies aériennes, même si certaines sont dépassés aujourd'hui par l'afflux de voyageurs, ont réussi à adapter leur capacité. Encouragés par des politiques publiques qui ont cherché à maintenir leur pouvoir d’achat, les touristes européens et américains ont beaucoup dépensé. Leurs dépenses ont presque retrouvé les niveaux d'avant la pandémie.

Ce phénomène devrait perdurer pendant la saison estivale, car la soif de voyages est toujours là après les années marquées par le Covid-19. Au point d’en oublier les menaces qui se profilent, tant économiques que géopolitiques.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles