Reprise par demi-groupe des travaux dirigés à l'université : "C'est largement insuffisant" "les étudiants sont affligés", déplore leurs syndicats

franceinfo
·1 min de lecture

Les étudiants de première année à l'université pourront reprendre par demi-groupes les travaux dirigés en présentiel à partir du 25 janvier, a annoncé jeudi Jean Castex lors d'une conférence de presse consacrée aux mesures anti Covid-19. Une information qui "n'est pas une annonce", estime sur franceinfo Mélanie Luce, présidente de l'UNEF (Union nationale des étudiants de France) et étudiante en droit. Le Premier ministre a indiqué, un peu plus tard dans la soirée qu'il recevra les présidents d'université et les organisations syndicales étudiantes vendredi pour "préciser les conditions et les modalités des évolutions d'un retour progressif en présentiel".

>>> Université. "Je n'ai pas besoin d'aller voir un psy, j'ai besoin d'aller en cours" répondent les étudiants à Jean Castex.

"Nous n'avons pas de nouvelles mesures annoncées et c'est largement insuffisant",regrette Mélanie Luce. "On est face à une crise qui touche les étudiants de plein fouet et de manière très large. Ça ne suffit pas simplement d'autoriser les étudiants de première année",ajoute la présidente de l'UNEF.

"Il nous faut une date à laquelle les étudiants pourront rentrer à l'université, même si c'est de manière alternée. Il faut qu'on ait une date de reprise et qu'on s'y tienne. Et malheureusement, là, on n'est pas satisfaits".

Mélanie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi