Trêve à Gaza : reprise des discussions au Caire, échange d'accusations entre Israël et le Hamas

Les discussions ont repris samedi au Caire sur les moyens de parvenir à une trêve dans la guerre à Gaza entre Israël et le Hamas, sur fond d'accusations réciproques des belligérants d'entraver tout accord.

Nouveau round de pourparlers en Égypte en vue d'une trêve dans la bande de Gaza. Les discussions ont repris, samedi 4 mai, au Caire sur les moyens de parvenir à une telle issue entre Israël et le Hamas. Mais les deux belligérants se sont accusés réciproquement d'entraver tout accord.

Sur le terrain, de nouvelles frappes israéliennes ont visé notamment Rafah, ville du sud du territoire palestinien dévasté et assiégé, faisant 32 morts ces dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Au septième mois de la guerre déclenchée par une attaque sanglante sans précédent du mouvement islamiste palestinien contre Israël le 7 octobre, la directrice du Programme alimentaire mondial (PAM), Cindy McCain, a alerté que le nord de Gaza était frappé par une "véritable famine", qui progresse vers le sud du territoire palestinien.

"Jusqu'ici, le Hamas (...) entrave ce faisant la possibilité de parvenir à un accord" de trêve, a-t-il dit sous couvert de l'anonymat.

Selon le site américain Axios, le chef de la CIA, William Burns, se trouve dans la capitale égyptienne.

Durant l'attaque, plus de 250 personnes ont été enlevées et 128 restent captives à Gaza, dont 35 sont mortes, selon l'armée.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Le Hamas au Caire pour discuter d'une trêve, Israël attend une "avancée positive"
Erdogan dit avoir suspendu tout commerce avec Israël pour le contraindre au cessez-le-feu
Mobilisation pro-Gaza : Sciences Po Paris évacué, "la fermeté est et restera totale" selon Matignon