La reprise économique fait craindre une flambée du prix des carburants

·1 min de lecture
La reprise économique mondiale fait grimper les prix des carburants, qui n'ont jamais été aussi chers qu'en septembre cette année. (Image d'illustration)
La reprise économique mondiale fait grimper les prix des carburants, qui n'ont jamais été aussi chers qu'en septembre cette année. (Image d'illustration)

C?est une tendance qui affecte directement le portefeuille des Français. Comme le rapporte Le Parisien, le prix du baril de Brent, l?indice de référence pour le pétrole brut en Europe, a été multiplié par deux depuis le début de l?année pour atteindre actuellement près de 60 euros. Après avoir connu une légère hausse durant l?été, les prix à la pompe pourraient de nouveau augmenter dans les semaines ou les mois à venir en raison du contexte géopolitique marqué par la reprise économique mondiale.

Dans le détail, en l?espace d?un an, le prix du sans-plomb (SP) 95 E10, qui est le carburant le plus vendu dans l?Hexagone, a connu une hausse de 25,7 centimes (+ 19,30 %) pour atteindre actuellement 1,586 euro au litre. Il en va de même pour le diesel, dont le prix a augmenté de plus de 20 %, et qui coûte actuellement 1,469 euro par litre. Le quotidien souligne également que plusieurs stations-service du territoire, comme c?est le cas à l?île d?Yeu, proposent des carburants dépassant la barre symbolique de 2 euros par litre.

Ces augmentations inquiètent de nombreux professionnels mais également le gouvernement, qui craint un ras-le-bol des Français, après l?explosion des prix du gaz et de l?électricité. Lors du séminaire gouvernemental de rentrée, la semaine dernière, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a alerté sur les risques d?une telle accumulation, trois ans après la crise du mouvement des Gilets jaunes. « Nous sommes effectivement en aler [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles