Vous reprendrez bien un petit morceau ?

Que restera-t-il de ce mois de mai en France ? Deux semaines caniculaires, avec des températures dépassant allègrement les 30 °C dans le sud et le centre du pays ? Une sécheresse qui s’annonce ? Ou bien peut-être, pour vous, chers lecteurs et lectrices attentifs qui suivez de près la politique hexagonale, l’annonce du nouveau gouvernement. Un nouveau gouvernement qui n’aura pas fait frémir la presse étrangère… Sauf pour ce qui concerne le choix de Pap Ndiaye à l’Éducation nationale, et les déboires – déjà – liés à celui de Damien Abad.

La nomination du premier impressionne, tant par la qualité de son parcours que par l’ampleur de la tâche qui l’attend, à la tête de ce ministère miné. Pour le second, c’est une tout autre ambiance. Quelques heures à peine après avoir été nommé, le ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées s’est vu accusé de viol – une affaire relayée par le site Mediapart, qui a publié une longue enquête sur les accusations faites par deux femmes à son encontre ; des faits qui remontent à 2010 et 2011. Si, à l’heure où nous écrivons ce billet, la justice française n’a pas ouvert d’enquête contre le ministre (la plaignante a témoigné anonymement), cette affaire vient entacher les premiers jours du gouvernement d’Élisabeth Borne. Et pourtant… Pour La Vanguardia, si la formation du gouvernement de la nouvelle Première ministre a pris tant de temps, c’est certes pour trouver un juste équilibre politique, mais surtout pour soumettre la vie des ministres à un minutieux examen “et éviter de découvrir des squelettes dans leurs placards”. Ça ne sera pas pour cette fois…

Mais ce n’est pas de cela que nous voulions vous parler aujourd’hui, chères lectrices et lecteurs. Quoique… Après tout, notre article de la semaine, celui qui a dicté le titre de ce billet, pourrait tout aussi bien répondre à la question : “Peut-on parler du nouveau gouvernement dans un dîner avec des Français ?” Eh bien ! si l’on en croit Anthony Peregrine, la réponse est non ! Absolument pas ! Jamais de la vie ! Vous êtes dingues ou quoi ?

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles