Reportage en Ukraine : la centrale nucléaire de Zaporijjia hors de contrôle

À Zaporijjia, ville située dans le sud de l'Ukraine, la plus grande centrale nucléaire d'Europe sert de base militaire aux forces russes, selon Kiev. De son côté, Moscou accuse l'Ukraine de faire planer un risque de catastrophe nucléaire. Un reportage de nos envoyés spéciaux, Ludovic de Foucaud et Gulliver Cragg.

Dans le sud de l'Ukraine, à Zaporijjia, la plus grande centrale nucléaire d'Europe est aux mains des Russes depuis début mars. Située de l'autre côté du fleuve Dniepr, la ville de Nikopol, toujours sous contrôle ukrainien, est régulièrement la cible d'attaques de l'armée russe depuis la centrale, empêchant les forces ukrainiennes de pouvoir répliquer par risque de toucher le lieu.

L'agence qui gère les centrales nucléaires ukrainiennes, Energoatom, affirme que les forces russes ont stocké au moins quatorze unités de matériel militaire lourd près d'un des six réacteurs que compte la centrale.

Une situation d'autant plus préoccupante qu'Ukrainiens et Russes se livrent des combats à l'arme à feu dans la centrale. La semaine dernière, trois militaires russes ont perdu la vie et 12 autres ont été blessés, selon les informations rapportées par le maire d'Ermegodar, près de la centrale, en exil.

>> À lire : "Avec la guerre en Ukraine, faut-il repenser la sécurité nucléaire ?"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles