Reportage : le long travail de résilience des réfugiés afghans vivant aux États-Unis

Fuir son pays d’origine pour échapper au conflit ou à la persécution : c'est le lot de milliers de réfugiés sur la planète. À l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, France 24 a rencontré l'un d'eux à Washington, pour mieux comprendre cette douloureuse situation. Un reportage de Mathieu Mabin.

En quittant l'Afghanistan, Samy, réfugié afghan aux États-Unis depuis huit mois, a sauvé l'essentiel : son fils, sa femme et sa sœur. Mais cette nouvelle vie américaine est loin d'être un choix. "Mon uniforme et mon fusil me manquent vraiment", explique l'ancien militaire, la voix étranglée par les sanglots. "J'ai trois diplômes mais ici, je ne suis plus rien. Je suis un réfugié".

Comme Samy, des milliers de réfugiés rêvent de retrouver leur pays d'origine. À l'occasion de la journée mondiale des réfugiés établie par les Nations Unies et célébrée chaque année le 20 juin, Matthieu Mabin, journaliste à France 24, a rencontré l'un d'entre eux pour mieux comprendre leur persévérance et leur courage.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles