[Reportages] Les Israéliens votent pour la deuxième fois en cinq mois

Les Israéliens ont commencé à voter tôt ce mardi matin pour les élections législatives. Après le scrutin du mois d'avril où Benyamin Netanyahu n'était pas arrivé à former une coalition, de nouvelles élections ont été organisées. Et le paysage politique est de plus en plus morcellé.  Pour espérer former une coalition, le Likoud de Netayahu doit arriver en tête et ce n'est pas gagné d'avance.

Dans le quartier de Rehavia à Jérusalem, un lycée a été transformé en bureau de vote. A l’intérieur les électeurs ont le choix entre une trentaine de bulletins, chaque liste étant représentée par une ou plusieurs lettres de l’alphabet hébreu. 

A la sortie, on rencontre des électeurs qui ont voté de la gauche à l’extrême droite en passant par les partis religieux, rapporte notre envoyé spécial, Nicolas Falez.  Ainsi Tom, étudiant à Jérusalem, a choisi la liste centriste Bleu Blanc de l’ancien chef d’état major Benny Gantz : « Je pense qu’il peut être un très bon Premier ministre. Il a d’excellentes idées pour le pays.  Je pense qu’il peut être celui qui amène le changement. Le social, l’économie… les transports… dans tous les domaines on a besoin de changement ».

Simcha lui est un sexagénaire du quartier. Il a voté pour le Likoud du Premier ministre sortant Benyamin Netanayhu : « Bibi a fait un super boulot en protégeant Israël de ses ennemis. En faisant d’Israël un endroit vraiment plus sûr, un super boulot… Mais je pense que le prochain gouvernement devra se montrer plus fort face aux Arabes ».

En face du bureau de vote, la campagne électorale se poursuit puisque 4 partis ont installé des stands et déployé des banderoles pour tenter de convaincre les électeurs israéliens.

La campagne jusqu'au bout à Jérusalem aussi

 

Les arabes israéliens votent aussi

Après une campagne virulente du Premier ministre en poste contre les arabes israéliens qui représentent 20% de la population, leurs leaders espèrent mobiliser les électeurs avec pour objectif de faire perdre Benyamin Netanyahu. Notre correspondante Marine Vlahovic s'est rendue dans la ville arabe de Tayibe au centre d’Israël.

Les principaux responsables politiques ont eux aussi voté ce mardi matin :

Les sondages prédisent des résultats serrés cette fois-ci encore. Meyer Habib, député des Français de l'étranger dans cette circonscription et proche de Benyamin Netanyahu estime que cette complexe situation politique pourrait tout de même tourner à l'avantage de Benyamin Netanyahu.

►A écouter aussi le Grand Reportage de Guilhem Delteil : En Israël, la place de la religion est contestée