Reportage : Hawaï, un point chaud de la planète par Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue

Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologue
·2 min de lecture

L'archipel d'Hawaï est constitué d'un alignement d'îles, prolongé par la crête de l'Empereur, sur 6.000 kilomètres. On y dénombre 107 volcans, la plupart éteints.

L'île active, la Grande île (« Big Island ») dont la capitale est Hilo, se situe à l'extrémité sud-est de l'alignement et renferme cinq volcans. Les immenses Mauna Loa et Mauna Kea culminent respectivement à 4.170 et 4.206 mètres . Ce sont les plus grandes montagnes de la Terre, car leurs bases reposent sur des fonds océaniques profonds de 5.000 mètres , soit une hauteur totale de 9.000 mètres , supérieure à celle de l’Everest ! Le Mauna Loa entre en éruption toutes les quelques dizaines d’années en moyenne alors que le Mauna Kea ne s'est plus manifesté depuis 4.500 ans. Le Kohala semble somnoler depuis plusieurs dizaines de milliers d’années et la dernière éruption de l’Hualalai remonte à 1801. Par contre, le Kilauea ( 1.222 mètres ) témoigne d’une activité quasi continuelle.

À 30 kilomètres au sud-est de la Grande île, on connaît un volcan sous-marin, le Seamount Loihi, dont le sommet se situe à -960 mètres. Peut-être émergera-t-il un jour ?

Mars 1993 : un lac de lave, le sang de la Terre

En mars 1993, mon premier voyage à Hawaï, un vieux rêve pour moi ! J'y pars avec une équipe de copains. Notre DC 10 fait une première escale à Toronto par -9 °C. À Honolulu, il fait presque 30 °C ! Il faut faire encore un dernier saut de puce jusqu'à la Grande île d'Hilo.

Carte du Pu'u O'o et des alentours de 1983 à 2007. © USGS HVO, wikimedia commons, DP
Carte du Pu'u O'o et des alentours de 1983 à 2007. © USGS HVO, wikimedia commons, DP

Le petit cône du Pu'u O'o renferme un lac de lave, phénomène exceptionnel. On n'en connaît que quelques-uns au monde, presque permanents à l'Erta Ale en Éthiopie, au Nyiragongo dans la République démocratique du Congo, à l'Erebus en Antarctique, plus ou moins éphémères au Masaya au Nicaragua, au Villarica au Chili, au Bembow et au Marum au Vanuatu. En effet, l'existence d'un tel lac suppose un flux de chaleur important et constant : s'il augmente, une éruption peut vidanger...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura