Report des régionales à juin 2021 à cause du Covid-19 : une proposition jugée "raisonnable" par des responsables de droite

franceinfo
·1 min de lecture

Reporter les élections régionales et départementales de mars à juin "me paraît raisonnable", a déclaré vendredi sur franceinfo Dominique Bussereau (ex LR), président de l'Assemblée des départements de France, après la proposition faite par l'ancien président du Conseil Constitutionnel Jean-Louis Debré de décaler le scrutin de mars 2021 à juin 2021, en raison de l'épidémie du Covid-19. Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement soumettra au Parlement un projet de loi en ce sens.

Le problème des comptes de campagne

Dominique Bussereau salue la réaction réaction rapide des autorités : "C'est bien que le gouvernement n'ait pas tergiversé, en l'occurrence qu'il n'ait pas mis 8-15 jours pour le dire. Trois heures après, ça, c'est une réaction claire, la démocratie a besoin de transparence". Selon lui, des leçons ont été tirées des dernières élections municipales (reportées de mars à juin 2020) : "Il vaut mieux prévoir les choses à l'avance, plutôt que de les improviser, comme on a fait au printemps dernier.

Le président de l'Assemblée des départements de France appelle cependant l'éxécutif à être vigilant sur "le problème des comptes de campagne, des procurations, de la campagne électorale." "Dans l'hypothèse où des candidats auraient déjà engagé des dépenses, il faut que ces dépenses puissent être (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi