Report du déplacement du Premier ministre français en Algérie «compte tenu du contexte sanitaire»

·1 min de lecture

Jean Castex ne sera pas à Alger dimanche 11 avril, comme prévu. Le Premier ministre français devait se rendre dans la capitale algérienne pour le comité intergouvernemental franco-algérien. Lutte contre le terrorisme, accords commerciaux et de recherche, le programme de dimanche était chargé, mais le Covid-19 est venu parasiter le rendez-vous. Les autorités algériennes ont décidé de reporter cette visite.

La décision est tombée à moins de 72 heures de la venue de Jean Castex. Le chef du gouvernement français avait prévu de passer la journée de dimanche à Alger, en compagnie de quatre de ses plus importants ministres. Jean-Yves Le Drian pour les Affaires étrangères, Gérald Darmanin à l'Intérieur, Jean-Michel Blanquer à l'Éducation et Bruno Le Maire à l'Économie. Un format réduit à cause de l'épidémie de Covid-19. Mais, pas à la hauteur aux yeux d'Alger.

Selon une source française, le gouvernement algérien a jugé la délégation pas assez importante, la visite trop courte, pas suffisant au vu des enjeux entre les deux pays.

Ce comité intergouvernemental de haut niveau ne s'est pas réuni depuis 2017, la 5e édition avait déjà été reportée plusieurs fois.

Malgré le Covid-19, Jean Castex avait souhaité maintenir son déplacement dimanche, le présentant comme un « geste d'amitié » alors qu'Emmanuel Macron est engagé dans une réconciliation au forceps avec Alger. Rendez-vous manqué, reporté à une date encore inconnue.

À lire aussi : Algérie: le président Tebboune n'est prêt à aucune «renonciation» sur le dossier mémoriel

À lire aussi : Guerre d'Algérie: la France reconnaît la torture et l'assassinat du militant Ali Boumendjel