Comment repérer un épisode de fatigue inquiétant (et que faire) ?

·1 min de lecture

Le changement d'heure annonce l'arrivée de l'hiver, période au cours de laquelle un Français sur six se dit fatigué. Il existe des explications rationnelles à ce phénomène : baisse de luminosité, infections saisonnières, et températures plus basses contraignant nos organismes à augmenter sa production de chaleur, notamment par des contractions musculaires et des frissons. Mais comment savoir si sa fatigue est normale, et quand consulter ? A l'occasion de la publication d'un numéro spécial du Figaro Santé consacré au sujet, notre spécialiste fait le point. 

 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Des tests à interpréter avec un médecin

Il n'y a pas que les cernes qui indiquent que l'on est fatigué ou pas : il y a aussi le niveau de résistance physique, la capacité de concentration, le fait d'avoir envie d'entreprendre des choses ou pas… Pour les mesurer, il existe des échelles d'évaluation très précises, utilisées par les médecins.

Est ce que je me sens actif ? Est ce que je me sens stressé ? Est ce que je fais beaucoup d'activité dans la journée ? En donnant une note de 1 à 5 à chacune de ces propositions, on peut mesurer son niveau de fatigue physique et psychologique. Sur internet, on trouve facilement ces tests en tapant "échelle de Pichaud", "questionnaire de Berlin" ou "échelle MF". Attention toutefois : ce sont des questionnaires qui doivent être interprétés avec un médecin parce que le score varie en fonction de l'âge.  

Améliorer son hygiè...


Lire la suite sur Europe1