"Rentrez chez vous !" : Elon Musk va licencier par mail la moitié des salariés de Twitter

Une purge. La direction du réseau social Twitter, dont l'acquisition pour 44 milliards de dollars par le milliardaire Elon Musk remonte à huit jours à peine (nuit du 27 au 28 octobre 2022 heure française), a annoncé hier à ses employés, dans un mail consulté par l'AFP, qu'elle lancerait ce vendredi 4 novembre "le processus difficile de réduction de nos effectifs mondiaux". Selon le "Washington Post", environ 50% des quelque 7.500 employés, tous dans l'attente du couperet ce vendredi matin à 9h (17h, heure française), pourraient être remerciés.

Un licenciement par mail

Tous seront informés via un mail individuel envoyé sur leur adresse professionnelle ou personnelle en fonction de la décision de Twitter de les conserver ou non au sein de l'entreprise. Son objet : "Votre rôle chez Twitter". Certains salariés, qui ont déjà annoncé leur départ du réseau social à l'oiseau bleu, ont visiblement pris connaissance de leur sort avant l'heure officielle.

"Nous reconnaissons qu'un certain nombre d'individus qui ont réalisé des contributions notables à Twitter vont être affectés, mais cette action est malheureusement nécessaire pour assurer le succès de l'entreprise à l'avenir", justifiait la société aux salariés, dans un mail révélé par le "Washington Post".

En attendant, "pour assurer la sécurité de chaque employé", les bureaux du siège de San Francisco sont fermés ce vendredi. Les badges des salariés, eux, sont...

Lire la suite


À lire aussi

"Petites hyènes, rentrez dans la niche !" : Echange houleux entre Alexis Corbière et Dimitri Pavlenko sur Europe 1
"Si vous voulez, je rentre chez moi" : Richard Ferrand très agacé par une remarque de Nicolas Demorand
Présidentielle et vidéo sociale : Zemmour le plus influent sur Youtube, BFMTV règne sur Twitter