«La rentrée va être compliquée» : l'académie de Créteil face au manque d'enseignants

Comme dans de nombreuses académies, celle de Créteil a recruté récemment un nombre très conséquent de contractuels pour pallier la pénurie de professeurs . Plus de 1.000 enseignants pour le premier degré par exemple, non diplômés, viennent d’être embauchés. Ils suivront une formation express de quatre jours à partir de jeudi. Pap Ndiaye se rend mardi matin dans cette académie où la situation est tendue à chaque rentrée scolaire mais se fait particulièrement sentir cette année.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Près de la moitié des enseignants sont contractuels

Pour cette rentrée, près de la moitié des enseignants sont contractuels, du jamais vu même si l’académie se retrouve souvent dans une situation délicate. Car Créteil attire peu de jeunes professeurs. Louis Vatin y est professeur de mathématiques et préside le Syndicat national des lycées et collèges. "On n'a pas l'habitude d'une rentrée qui se déroule comme sur des roulettes. On a l'habitude de trouver des postes vacants, des professeurs qui ne viennent pas. Cela peut être des démissions. Ça peut être des gens qui ont une affectation dans le supérieur", détaille-t-il.

"On veut un prof devant chaque enfant"

Les enfants pâtissent de cette pénurie. Les remplaçants sont ballotés de classes en classes au gré des besoins. Yohann Georget est parent d’une élève de neuf ans dans le Val-de-Marne : "Elle a eu 13 profs en tout dans l'année, avec des remplacements d'une journée, deux journées."

>> L...


Lire la suite sur Europe1