Rentrée : tristesse et « boule au ventre » dans l'établissement de Samuel Paty

Par Alice Pairo-Vasseur
·1 min de lecture
Les élèves du Bois-d'Aulne ont regagné leur collège ce mardi matin, pour une journée consacrée à l'échange autour du drame qui a frappé leur professeur.
Les élèves du Bois-d'Aulne ont regagné leur collège ce mardi matin, pour une journée consacrée à l'échange autour du drame qui a frappé leur professeur.

« J'aimerais oublier, mais ça semble impossible », confie Maëva, élève de 3e au collège du Bois-d'Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), ce mardi 3 novembre, à 8 heures. Après deux semaines de vacances de la Toussaint ? précédées, le vendredi 16 octobre, par l'attentat visant Samuel Paty, son professeur d'histoire-géographie ?, la jeune fille reprend le chemin de l'école.

Mais sa rentrée n'en a que le nom, décalée d'un jour par rapport aux autres établissements du pays et placée sous haute sécurité ? plusieurs camions de CRS bloquent l'entrée de l'établissement, dont la presse est tenue éloignée. Le retour en classe de l'adolescente n'est prévu que le lendemain. Pour l'heure, l'établissement accueille, par niveau et pendant deux heures, ses 750 camarades. L'objectif : échanger. Et revenir, avec trois ou quatre professeurs et un psychologue de l'Éducation nationale mobilisés pour chaque classe, sur le drame survenu à quelques dizaines de mètres de leur collège dix-huit jours plus tôt.

Lire aussi Hommage à Samuel Paty : « Je voudrais que ma mort et ma vie servent à quelque chose »

Traumatismes

« Il y avait de l'appréhension chez les professeurs hier [le lundi était consacré à leur retour dans l'établissement et à la préparation du contenu pédagogique destiné à leurs élèves pour cette journée, NDLR], parce qu'il va leur falloir trouver les mots », rapporte Laurent Brosse, le maire de la commune, présent devant l'établissement et qui s'est entretenu avec ce [...] Lire la suite