Pour la rentrée télé et radio, tous les nouveaux visages à l'antenne

·5 min de lecture
Saurez-vous retrouver le Jean-Pierre Elkabbach présent sur ce montage photo (Et sur CNews et Europe 1 également cette saison) ? (Photo: Montage Le Huffpost)
Saurez-vous retrouver le Jean-Pierre Elkabbach présent sur ce montage photo (Et sur CNews et Europe 1 également cette saison) ? (Photo: Montage Le Huffpost)

MÉDIAS - Qui remplace Matthieu Belliard à la matinale d’Europe 1? Quel est le nouveau jeu qui succède aux “Z’amours” sur France 2? Et quelle émission Estelle Denis présente-t-elle sur RMC? Avant l’élection présidentielle de 2022, les chaînes et les radios ont travaillé en coulisses pour se préparer à l’échéance. Voici les changements majeurs que vous allez découvrir pour cette rentrée 2021.

France 2 change (presque) tout le matin

France 2 a décidé de faire le grand ménage dans sa grille du matin. Concurrencée par la matinale de BFM TV, l’incontournable “Télématin” se réinvente avec une nouvelle formule diffusée sept jours sur sept. À la présentation, exit Laurent Bignolas. Le journaliste en place depuis 2017 est remplacé par le duo Thomas Sotto et Julia Vignali (ex-“Le Meilleur Pâtissier”, M6). Le week-end, Damien Thévenot et Maya Lauqué prendront le relai.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur cette tranche de la matinale, France 2 sera toujours à la lutte avec les chaînes d’informations qui ont joué aux jeux des chaises musicales. Ainsi, LCI perd Pascale de la Tour du Pin, qui a décidé de retourner sur BFM TV. Elle sera remplacée par Hélène Mannarino et Stefan Etcheverry (ex-BFM TV). Thomas Misrachi, autre visage de BFM TV rejoint lui aussi LCI pour y animer la tranche du 9 h-12h en lieu et place d’Éric Brunet.

Sur France 2, Agathe Lecaron débarque dès 9h30 pour y présenter son magazine “Les Maternelles” jusque là proposé sur France 4. Il remplace le feuilleton “Amour gloire et beauté”. Bruno Guillon conserve sa case à 11h20 mais “Les Z’amours” disparait au profit de “Chacun son tour”, nouveau divertissement. À midi, Nagui quitte la présentation de “Tout le monde veut prendre sa place”, remplacé par Laurence Boccolini.

BFM et LCI rivés vers la présidentielle de 2022

En difficulté face à CNews durant les soirées, BFM TV riposte en musclant sa grille en vue de l’élection présidentielle de 2022. La chaîne du groupe Altice mise sur deux nouveaux rendez-vous : À 19h, “Calvi 3D”, d’Yves Calvi (ex-Canal +) puis à 20h “Polonews” de Natacha Polony. Deux talks d’actualités qui doivent permettre de concurrencer la chaîne du groupe Bolloré, leader des chaînes d’informations sur les deux tranches avec “Face à l’info”, l’émission d’Éric Zemmour et “L’heure des Pros 2”, talk de Pascal Praud.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

LCI tentera aussi de tirer son épingle du jeu en proposant un nouveau rendez-vous à 20h animé par Ruth Elkrief. L’ex-animatrice de BFM TV sera entourée d’une équipe de journalistes, dont Paul Larrouturou, bien connu du public de “Quotidien” sur TMC. Darius Rochebin qui occupait précédemment la case hérite d’une nouvelle émission le week-end centrée sur la présidentielle 2022.

Le grand ménage à Europe 1

Après le rachat d’Europe 1 par Vincent Bolloré, la station a connu la première grève de son histoire qui s’est soldée par de nombreux départs. La matinale est particulièrement touchée. Matthieu Belliard, Laurent Cabrol, Nicolas Canteloup et même l’indéboulonnable Julie Leclerc sont débarqués...

Tous les visages de l’antenne (ou presque) ont quitté le 6-9, à l’exception de Sonia Mabrouk. Celle qui est également présentatrice sur CNews conserve son interview politique. Elle voit arriver une brochette d’animateurs de la chaîne d’opinion du groupe Bolloré. Dimitri Pavlenko, qui avait l’habitude de débattre dans “Face à l’info”, les présentateurs des matinales Romain Desarbres et Thomas Lequertier ainsi que Laurence Ferrari qui co-diffusera son émission “Punchline” sur CNews et Europe 1.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Après son départ de la radio en 2017, Jean-Pierre Elkabbach signe son retour. À 83 ans, le doyen de la chaîne s’est vu confier un grand entretien chaque week-end à 8h15. Une interview menée en parallèle de son talk “Repères”, proposé les dimanches sur CNews.

Les synergies avec le groupe Canal+ ne s’arrêtent pas là puisque Mouloud Achour prend également les commandes d’une émission musicale quotidienne (“Verveine Underground”) à 20h. Le samedi à 14h, Laurie Cholewa hérite d’une émission sur le cinéma (”CLAP!”) avec un certain Didier Allouch, bien connu des amateurs du 7e art sur la chaîne cryptée. Enfin William Leymergie (C8) obtient une émission sur les régions intitulée “Samedi en France”, le samedi à 15h.

Pascale Clark et Anne Roumanoff sont aussi éjectées du vaisseau Europe 1. Au rang des arrivées, on notera celle de Julia Vignali, qui co-animera à 11h “Bienfait pour vous” avec Mélanie Gomez. Le chanteur Didier Barbelivien complète cette étonnante grille avec une “interview musicale” intitulée “Dis-moi ce que tu chantes”, le dimanche à 15h.

Et aussi...

Mohamed Bouhafsi quitte RMC pour France 5 où il devient chroniqueur pour “C à vous”. Émission qui enregistre également l’arrivée de Matthieu Belliard (ex-Europe 1). Après quatre saisons à l’animation de “l’Équipe d’Estelle”, Estelle Denis part de La chaîne L’Équipe et rejoint RMC pour y animer le 12-15 heures. Elle sera remplacée par Grégory Ascher à la tête tu talk d’actualités sportives. Sur M6, Marie Portolano (ex-Canal) reprend les commandes du “Meilleur Pâtissier”. Viré de Canal+, Sébastien Thoen va rebondir à la télévision sur France 3 dans “L’Hôtel du Temps” de Thierry Ardisson. Sur la même chaîne, Claire Chazal reprend en main “Le Grand Échiquier” à la place d’Anne-Elisabeth Lemoine.

Enfin, Tristan Waleckx, Prix Albert Londres 2017, prend les commandes de “Complément d’enquête” sur France 2. Il succède à Jacques Cardoze, qui a arrêté sa carrière de journaliste pour prendre les commandes de la communication de l’OM.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi ressemblait la télé au lancement des “Z’amours” en 1995

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles