Rentrée scolaire : ruée sur les masques pour enfants pour faire face au coronavirus

Des pharmacies prises d’assaut fin octobre. Dans toute la France, comme à Bayeux (Calvados), parents et grands-parents défilent sans discontinuer. Une ruée consécutive à la décision du gouvernement de rendre les masques obligatoires en classe pour les enfants dès six ans. "On a fait plusieurs pharmacies, il n’y en a déjà plus, c’est assez compliqué", indique un papa. "Les gens n’étaient pas prêts. Nous non plus d’ailleurs parce que nous n’avions pas du tout anticipé de commandes par rapport à ce stock de masques pour enfants", indique Mathieu Chauvin, pharmacien. Des masques fournis par l'école Ce pharmacien de Bayeux n’avait commandé qu’une cinquantaine de boîtes taille junior. Un peu plus loin à Caen (Calvados), on vend les masques au compte-goutte. Pas plus de dix par personne pour espérer garder du stock. "On a vendu à peu près 500 masques en l’espace de trois jours", confie Marion Lemaisons, préparatrice en pharmacie. Pour les enfants qui se retrouveraient sans masques lundi 2 novembre, les écoles équipées pourraient leur en fournir un qu’il faudra non seulement porter en cours, mais aussi pendant la récréation.