Rentrée scolaire : tout ce qu’il faut savoir sur le protocole sanitaire en place

·1 min de lecture

Le 26 avril, c’est jour de rentrée scolaire en France. Après trois semaines de fermeture des établissements, tous ne retrouveront toutefois pas leurs salles de classe : seuls les élèves de maternelle et de primaire retrouveront leurs pupitres lundi, les lycées et collégiens reprenant en distanciel, avant de retrouver leurs établissements à partir du 3 mai, détaille Ouest-France. Une rentrée également placée sous le signe d’un protocole sanitaire "très strict", selon le ministre de l’Éducation. Un protocole qui, pour l’essentiel, avait déjà été mis en place dès le 1er février dans les classes de l’Hexagone.

Jean-Michel Blanquer a ainsi rappelé, dans l’émission du Grand Jury RTL, LCI, Le Figaro, qu’une classe sera fermée "dès qu’il y aura un cas de contamination". La fermeture sera décidée pour une durée de quinze jours, et les cours en distanciel prendront alors le relai. Par ailleurs, les élèves positifs devront s’isoler durant dix jours, quand leurs camarades "cas contacts" devront observer une quarantaine de sept jours. Du côté des collèges et des lycées, les élèves resteront chez eux pour les dix prochains jours et leur retour en classe sera strictement encadré.

Dans les quinze départements où la situation sanitaire est particulièrement tendue – dans le Nord, l’Aisne, l'Oise, les Yvelines, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Val d’Oise, le Val-de-Marne, l’Essonne, Paris, la Sarthe, la Loire, le Rhône et les Bouches-du-Rhône – seuls 50% des élèves (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Coronavirus : les variants régressent en France selon Jean Castex
À Hawaï, relâcher des ballons dans le ciel pourrait coûter très cher !
Royaume-Uni : Boris Johnson dans la tourmente après ses SMS avec le patron de Dyson
“La gauche serait-elle à court de doctrine sur l’économie ?”
Affaire Carlos Ghosn : les enquêteurs français se rendront au Liban le 31 mai