Rentrée scolaire: quel protocole pour les enfants cas-contacts?

·2 min de lecture
Elèves masquées lors de la rentrée scolaire en septembre 2020 à Vincennes - Martin BUREAU / AFP
Elèves masquées lors de la rentrée scolaire en septembre 2020 à Vincennes - Martin BUREAU / AFP

Plus de 12 millions d'élèves retrouvent aujourd'hui le chemin de l'école. Cette seconde rentrée scolaire sous le sceau du Covid autorise tous les élèves à être accueillis en présentiel. Elle impose aussi le port du masque dès le CP.

Gabriel Attal a précisé ce matin sur France Info la procédure à suivre pour les parents dont les enfants seraient dans la classe d'un élève positif au Covid à partir du collège.

Dans le secondaire, un enfant vacciné continuera d'aller en cours même en cas de Covid dans sa classe

Dès la cinquième, en cas de contamination dans une classe, seuls les élèves qui ne seront pas vaccinés devront s’isoler une semaine. La vaccination est en effet ouverte aux 12-18 ans depuis le 15 juin dernier.

Si l'élève est vacciné, il continue donc de pouvoir se rendre en cours. Les parents devront toutefois fournir au chef d'établissement une attestation sur l'honneur certifiant que leur enfant a été vacciné.

L'Assurance-maladie vérifiera ensuite la véracité de cette déclaration.

"A aucun moment, le chef d'établissement ne connaît la liste des élèves vaccinés" a précisé Gabriel Attal.

En maternelle et en primaire, un enfant malade entraîne la fermeture de sa classe

A la maternelle comme en primaire, un cas de Covid-19 entraîne, lui, la fermeture de la classe de l'enfant. C'est également le cas pour les enfants en 6ème puisque la vaccination n'est pas ouverte aux moins de 12 ans.

Les élèves, alors considérés comme cas contacts, doivent réaliser un test PCR ou antigénique. Si le test est positif, l’élève devient un cas confirmé. Si le test est négatif, l’élève doit respecter une quarantaine de 7 jours et réaliser un second test en fin de quarantaine suivant le protocole expliqué par Jean-Michel Blanquer.

Pour les élèves de maternelle, ces tests ne sont pas obligatoires mais ils sont très fortement recommandés, précise l'Education nationale.

A l’issue de la période de 7 jours, les parents des élèves d’école primaire devront attester de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci.

Le chômage partiel toujours possible pour les parents qui devraient garder leur enfant

En l’absence d’une telle attestation, la quarantaine de l’élève à partir du CP sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée de 14 jours.

Le porte-parole du gouvernement a également rappelé que l'accès au chômage partiel était maintenu pour les parents des enfants de moins de 16 ans qui devraient s'absenter pour les garder en cas de fermeture de classe.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles