Une rentrée scolaire particulière en l'honneur de Samuel Paty

Lundi 2 novembre, quand professeurs et élèves vont reprendre le chemin des classes, partout dans le pays, des policiers et militaires assureront la sécurité devant les écoles pour 12 millions d’élèves et leurs enseignants. 17 jours après l’assassinat de Samuel Paty, le professeur sera dans toutes les têtes. Dans les écoles, les collèges et les lycées de France, une minute de silence sera observée à 11 heures, le temps d’accueillir et de préparer les enfants à cet hommage. Les débats primeront sur les cours Si les élèves ont encore besoin de discuter, le temps sera pris, comme le précise Thomas Julien, un enseignant de Toulouse. Un moment de recueillement qui sera aussi marqué par la lecture d’une lettre de Jean Jaurès. L’enseignement moral et civique sera renforcé dans les prochaines semaines. Les hommages en classe pourraient se poursuivre tout au long du mois de novembre.