Rentrée scolaire : les forces de l'ordre sécurisent les écoles

Au collège de Bréval (Yvelines), la rentrée scolaire est placée sous haute surveillance. Après deux semaines de vacances, marquées par plusieurs attentats, le retour des élèves dans le collège est encadré par quatre gendarmes. Le reste de la brigade patrouille dans les communes environnantes. "On est un peu plus nombreux que d'habitude, vu le contexte, et grâce aux renforts qu'on a reçus de la part des réservistes opérationnels. On a plutôt une posture rassurante qu'autre chose", explique le cheffe d'escadron Emmanuel Maignan, commandant de la compagnie de Mantes-la-Jolie (Yvelines). Des gendarmes présents toute la matinée Pour limiter les contacts entre les 465 collégiens, la reprise des cours est échelonnée de 8h30 à 10 heures. Une présence toute la matinée devant l'établissement et des militaires de chaque côté du parking : rien n'échappe au contrôle des gendarmes. Pour les parents d'élèves, la mobilisation des forces de l'ordre aux abords du collège rend la reprise plus sereine. Dès mardi 3 novembre, la brigade reprendra son rythme habituel, avec quelques passages de contrôle uniquement.