Rentrée scolaire : "Les enseignants sont inquiets mais ont la conviction que ce qu'ils font est essentiel", explique la secrétaire générale du Snes-FSU

franceinfo
·1 min de lecture

Une minute de silence en hommage à Samuel Paty et la lecture de la lettre de Jean Jaurès ont marqué la rentrée scolaire après les vacances de la Toussaint. "Les enseignants sont inquiets mais ont la conviction que ce qu'ils font est essentiel", a expliqué lundi 2 novembre sur franceinfo Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU (Syndicat national des enseignements de second degré), professeur de Lettres.

>> Suivez notre direct sur une rentrée scolaire en hommage à Samuel Paty.

franceinfo : Comment s'est passée cette rentrée pour les élèves ?

Frédérique Rolet : Il y a beaucoup d'inquiétude, certains sont inquiets pour leurs professeurs, notamment les plus jeunes. D'autres engagent des discussions sur ce qu'est la liberté d'expression, est-ce qu'on a le droit de tout montrer ? On a toutes ces questions et c'était nécessaire qu'on ait un temps collectif de 8 heures à 10 heures pour préparer cette minute et lui donner sens.

Dans quel état d'esprit sont les enseignants ?

Ils sont inquiets. Ce matin la première réaction a été de ne pas affronter seuls les élèves après l'hommage, donc on met de la co-intervention dans les classes. Tout le monde est inquiet parce qu'il y a à la fois le contexte sanitaire qui est pesant et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi